Conversation enflammée

     On a encore vu cette année de nombreux incendies dans notre pays et en ce moment des centaines d' hectares de forêt amazonienne partent en fumée. Il suffit d'une petite étincelle et de personnes malveillantes pour allumer un feu dévorant. 
     Connaissez-vous les tornades de feu comme sur cette photo, qui sont les plus surprenantes et imprévisibles ? On parle aussi beaucoup de nos jours de "sautes de feu" qui provoquent d'autres départs de feu. 
     Dans nos conversations ou nos échanges, il arrive que des paroles irréfléchies, malheureuses, peuvent parfois arriver soudainement comme ces tornades et se propager comme "les sautes de feu" et allumer un feu destructeur.

     Voilà comment Jacques décrit la langue, ce tout petit membre qu'il appelle " Le monde de l'iniquité ", en disant d'elle : " La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne". Jacques : 36     
     Un mensonge par-ci, une parole médisante par-là, une remarque acerbe ailleurs, et voilà que des relations sont détruites. Le livre des Proverbes dit également : "Tel, qui parle légèrement, blesse comme un glaive; mais la langue des sages apporte la guérison".  (12 .18)
     Comme le feu, qui comporte des éléments destructeurs et utiles, ainsi " la mort et la vie sont au pouvoir de la langue". (18.21)
     Pour que notre conversation, reflète la présence de Jésus en nous et lui soit agréable, il faut qu'elle soit toujours accompagnée de grâce" ( Colossiens : 4:6)
     Lorsque nous exprimons notre opinion durant un désaccord, demandons à Dieu de nous aider à choisir un langage sain qui l'honore.

La colère risque de nous inciter à en dire trop, alors que nous devrions maîtriser notre langage pour en dire moins.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !